Pompes Funebres

Nos conseillers ? Des professionnels avisés à l'ecoute de votre projet.


Pompes Funebres : tous nos conseils

Thanatopracteur

Les aspects du métier de thanatopracteur, un employé des pompes funèbres.

Le thanatopracteur est une personne qui a reçu une formation dans l’art de conserver les corps. Dans son métier, il peut être amené à être en contact avec la famille du défunt ou travailler dans une relative solitude. Parfois, le thanatopracteur, également appelé « embaumeur » est lui-même l’entrepreneur des pompes funèbres. Pour pouvoir exercer ce métier, il a acquis des connaissances fondamentales en anatomie, en toxicologie, en hygiène et surtout, en médecine légale, précisément en thanatologie. Il existe des écoles spécialisées qui dispensent des formations pour ce métier. Après ses études, le thanatopracteur doit disposer d’une habilitation préfectorale pour exercer. Il n’intervient sur un corps qu’au vu d’un constat de décès et d’un certificat de décès. Plus de 700 praticiens de ce métier exercent en France et interviennent sur 20% des décès qui surviennent sur tout le territoire national.
Quelque peu éprouvant du fait du contact permanent avec la mort, ce métier attire pourtant  de plus en plus de femmes. Il exige également un haut niveau psycho émotionnel vu que les cadavres manipulés sont parfois mutilés surtout si les causes du décès sont des accidents de circulation ou de brûlure.  Son rôle consiste donc à restituer l’aspect physique du défunt, autant que peut se faire, et faire en sorte que le processus de putréfaction agisse le plus lentement possible sur lui. Pour cela, il vérifie que le corps est bien sans vie, vérifie son identité, puis dans la chambre mortuaire, procède au déshabillage et à l’inventaire des vêtements et des bijoux du mort. Puis il effectue une aseptisation du corps, et injecte un produit biocide et fixateur comme le formol ou d’autres mélanges. Plusieurs étapes sont suivies ensuite, pouvant aller à la suture des lèvres, au collage des paupières et à l’usage de fards pour donner au défunt une image se rapprochant à ce qu’il était de son vivant.